i

Gâteaux de Londres

Edd Kimber

United Kingdom

Une ville aux boulangeries-pâtisseries internationales

Le Royaume-Uni est réputé pour sa nourriture mauvaise et insipide ! Est-ce mérité ? Peut-être historiquement, mais aujourd’hui la culture culinaire est dynamique et avant-gardiste. Bien que notre cuisine traditionnelle et nos pâtisseries puissent être considérées comme simples et rustiques, à présent la situation est bien différente. Nous avons remplacé le gâteau Victoria sandwich par de splendides layer cakes. Au lieu des sablés, nous proposons maintenant les biscuits au caramel écossais. Pourquoi ce changement ? Et bien l’un des grands talents des Britanniques est de se tourner vers l’extérieur, d’explorer ce que propose le monde pour l’intégrer dans leur propre culture culinaire. Il suffit, pour s’en convaincre, de jeter un coup d’œil aux boulangeries disponibles dans la capitale, à Londres. Vous pouvez véritablement visiter chaque coin du monde à travers les boulangeries et les gâteaux que vous trouvez dans cette ville. 

Amérique

L’Amérique est peut-être le premier continent d’immigration en matière de pâtisseries présentes au Royaume-Uni. Les cupcakes et les layer cakes ont depuis longtemps pris racine dans nos cœurs et dans nos estomacs et ils sont aujourd’hui plus populaires que jamais. Je dirais que cela a entraîné une américanisation de nos propres gâteaux, pas seulement dans les boulangeries mais également dans nos foyers. Apparemment, nous ne pouvons plus nous en passer. 

« Violet » est une petite boulangerie cachée, située dans une route tranquille, principalement résidentielle à Hackney. Les gâteaux sont typiquement américains mais plus légers, les goûts varient selon la saison et le menu change régulièrement. Oubliez les gâteaux exagérés et tape-à-l’œil, les pâtisseries américaines sont ici plus délicates. En cette période de l’année, j’adore le pain d’épice à la mélasse, qui est sombre au goût intense de gingembre. 

Si vous cherchez d’autres boulangeries américaines, allez chez « Outsider Tart » dans le quartier de Chiswick, qui sert de bonnes pâtisseries typiquement américaines avec un accent du sud, ou « Brickhouse Bakery » à East Dulwich qui prépare du pain d’excellente qualité dans le style de San Francisco (en effet, Fergus le propriétaire et maître-pâtissier s’est formé aux cotés de l’équipe du « Tartine » à San Francisco).

Italie

La pâtisserie italienne n’a pas encore vraiment réussi à imprimer sa marque, mais Londres propose tout de même d’excellents gâteaux. Le meilleur exemple est certainement le vaste restaurant-boulangerie « Princi » à Soho. Toujours bondé, « Princi » propose toute une gamme de produits italiens, allant de la pizza et la focaccia au panettone et aux cannoli

Si vous êtes orientés vers des produits plus sucrés allez chez « Dolcezza » à Clapham et dans la City. Bien qu’il ne s’agisse pas, techniquement parlant, de pâtisserie, il convient de noter que l’Italie a également une grande influence en matière de crèmes glacées. Les glaciers comme « Gelupo » et « La Gelateria » proposent des glaces incroyablement bonnes, caractérisées par des saveurs typiquement italiennes ainsi que des versions modernes d’inspiration britannique.

 

France

Londres représente depuis longtemps une seconde patrie pour les français. Avec d’importantes communautés d’expatriés résidents à Marylebone et South Kensington, la ville regorge depuis longtemps de pâtisseries qui proposent les recettes françaises classiques. Mais récemment, nous assistons à une véritable mode. Les pâtisseries françaises ont envahi la ville. L’ouverture la plus marquante de ces dernières années a été celle, très publicisée, à Londres par Dominique Ansel, un pâtissier français devenu célèbre à New York, grâce au Cronut. Il a choisi Londres pour sa première filiale européenne et, malgré son emplacement plutôt bizarre, les londoniens affluent pour voir l’origine de toute cette agitation. 

Le produit que je préfère déguster n’est pas le fameux Cronut mais le plus modeste Kouign Amann, un autre gâteau en train de connaitre son heure de gloire. Il est plus léger que sa version traditionnelle mais incroyablement addictif. 

Si votre amour pour les pâtisseries françaises n’a pas encore été rassasié par « Monsieur Ansel » alors vous avez de la chance. Londres a beaucoup à offrir. Les meilleurs éclairs de la ville se trouvent, sans l’ombre d’un doute, chez « Maître Choux » à South Kensington. De majestueux macarons vous attendent chez Pierre Hermé à Seven Dials et à Knightsbridge. Si vous êtes à la recherche de pâtisseries françaises légèrement plus traditionnelles, un tour à « la Belle Epoque » à Islington représente un excellent choix.

Japon

Il semblerait que les pâtisseries asiatiques soient la prochaine grosse tendance de la capitale, au vu des nombreuses pâtisseries apparues en quelques mois à peine. Les londoniens ont apparemment perdu la tête pour les gâteaux parfumés au thé vert Matcha et la plupart des pâtisseries asiatiques se spécialisent d’ailleurs dans ce goût. 

L’une des premières pâtisseries japonaises ayant attiré l’attention a été « Pain de Vie » à Covent Garden. Bien qu’ils proposent une gamme étendue de gâteaux et de viennoiseries aux goûts variés, c’est le thé Matcha qui domine ici. Alors que vous pouvez trouver des tartes et des gâteaux d’inspiration française, c’est la recette la plus modeste qui a retenu mon attention. Le Castella au miel et au thé Matcha n’est autre qu’un gâteau éponge tout simple mais le goût du miel et du Matcha fonctionne merveilleusement et le rend particulièrement délicat, parfait avec une tasse de thé. 

La dernière boulangerie-pâtisserie japonaise arrivée à Londres est « Kova » à Soho, spécialisée dans les pâtisseries japonaises. 

 

Suède

L’une de mes viennoiseries préférées est le petit pain suédois à la cannelle, le Kanelbullar, et les londoniens semblent être d’accord. Ces gâteaux épicés ne sont plus des produits de niche et on les trouve maintenant un peu partout dans la ville, même chez Starbucks (même si, avec autant de pâtisseries fabuleuses, je vous encourage à chercher la version authentique). En plus des petits pains à la cannelle, vous pouvez savourer de délicieuses spécialités suédoises, des brioches moelleuses légèrement colorées en jaune avec du safran aux petits pains à l’infusion de cardamone remplis de massepain et de crème fouettée. 

Bien qu’elle n’ait pas été la première boulangerie à avoir popularisé les viennoiseries suédoises (cette distinction revient probablement à « Nordic Bakery ») je pense que « Fabrique » a eu plus de succès et qu’ils font les meilleurs petits pains à la cannelle de la ville. Pendant des années, ce n’était une simple pâtisserie cachée sous un pont de chemin de fer dans le quartier de Hackney ; heureusement, vous pouvez désormais trouver leurs produits dans de nombreux établissements, en constante augmentation. L’année dernière, une deuxième filiale a ouvert à Seven Dials, suivie d’une pâtisserie en plein cœur Notting Hill. Il semblerait que d’autres ouvriront encore en 2017. Le choix est difficile entre les petits pains à la cannelle, à la cardamone et à la vanille et c’est une décision que je ne prends jamais à la légère. Si toutefois vous avez envie de salé, « Croissant Monsieur » (certainement pas des produits typiquement suédois) est un excellent choix.  

Si vous cherchez d’autres viennoiseries suédoises, rendez-vous chez « Bagerit » à Covent Garden, « Scandinavian Kitchen » à Fitzrovia et « Nordic Bakrey » à Soho.

Articles connexes

Liste d’envies

Vous devez vous connecter pour ajouter des produits à votre liste d’envies.

Connexion

Veuillez sélectionner un autre produit

Comparer

Comparer les produits

Vous ne pouvez pas comparer plus de 3 produits. Veuillez retirer un produit avant d’en ajouter un autre.